Ces biais qui gonflent les prix de l’immobilier

À travers une série d’articles, Paperjam analyse le secteur de l’immobilier et sa réalité au Luxembourg. La hausse des prix immobiliers peut cacher certains biais, qui peuvent être statistiques, psychologiques, liés aux nouvelles résidences… Zoom sur cet aspect.

Peut-on expliquer la hausse des prix de l’immobilier uniquement par une demande supérieure à l’offre? Il s’agit, certes, de la raison principale, s’accordent plusieurs experts. Sans pour autant ne pas convenir que certains biais peuvent exister.

L’effet d’une construction neuve qui fait augmenter les prix dans ses alentours en est un exemple. «Cela forme un tout», explique Joël Paci, agent immobilier chez Belardimmo, à Mondorf-les-Bains. Les prix dans sa ville ont «tout le temps augmenté», parce que la demande est énorme, selon lui. «C’est une ville particulière, la seule ville d’eau, avec les thermes, le casino…» Avec quelques nouvelles constructions disponibles chaque année. Dans ces cas-là, «bien sûr, les gens en profitent», témoigne-t-il. «Ils se disent, si à côté cela se vend à 10.000 euros le mètre carré, pourquoi je ne vendrais pas à 8.000, même si c’est de l’ancien?»

Mathilde Obert, Paperjam.lu, 19.05.2021

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.