«Le droit au logement doit être garanti»

Depuis la fin du gel des déguerpissements, 78 expulsions ont été exécutées et 220 demandes de propriétaires ont été déposées auprès des juges de paix. Une situation qui inquiète déi Lénk et les représentants des associations de locataires.

Comme le redoutaient les associations, la fin de la suspension des déguerpissements a signé le retour en masse des expulsions au Luxembourg. Car si les procédures ont été suspendues entre le 23 décembre 2020 et le 1er avril 2021, les juges de paix ont continué à statuer sur les différends entre locataires et propriétaires pendant cette trêve exceptionnelle. 

Marie Dedeban, 06.07.2021, Wort.lu

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.