«La solution miracle n’existe pas» pour le logement

Avec une hausse de 14,5% du prix des logements en 2020, le Luxembourg poursuit sa progression à deux chiffres dans l’immobilier, entamée depuis 2018. Visible ailleurs en Europe, ce phénomène prend toutefois une ampleur spécifique au Grand-Duché et pourrait impacter l’attractivité du pays.

Malgré la pandémie, l’engouement autour de l’immobilier n’aura pas fléchi en 2020. Au contraire, la hausse annuelle des prix aura même connu un record avec une progression de 14,5%. Contre 10,1% en 2019. Des données qui s’expliqueraient encore et toujours par l’attrait qu’exerce la pierre sur les investisseurs locatifs du fait «des perspectives de plus-value intéressantes»,  note Julien Licheron, chercheur de l’Observatoire de l’habitat au sein du Liser.

Jean-Michel Hennebert, 12.04.2021, wort.lu,

Schreibe einen Kommentar

Deine E-Mail-Adresse wird nicht veröffentlicht. Erforderliche Felder sind mit * markiert.