Latest News

PLEINS FEUX – De l’importance du droit au logement, surtout depuis que « rester à la maison » est devenu le mot d’ordre pour conjurer la COVID-19

Alors que les prix de l’immobilier et le nombre de sans-abri ne cessent de croître dans les grandes métropoles et que les ménages, en particulier les plus modestes, consacrent une part croissante de leurs revenus à se loger – une décision dans un domaine tel que celui du logement peut avoir un impact considérable sur notre quotidien. A fortiori, comme le souligne Leilani Farha, ancienne Rapporteuse spéciale pour le droit au logement* dans cette interview avec le Service de l’information de l’ONU à Genève, maintenant que « rester à la maison » est devenu la prescription courante utilisée par les gouvernements pour conjurer la pandémie de COVID.

ONU Genève, 06.05.2021

Plus vous êtes pauvres, plus le logement est cher

On le sait, le logement et ses prix parfois délirants sont un des problèmes les plus importants auxquels la société luxembourgeoise est confrontée. Et même pendant la crise du Covid, les prix ont continué leur course folle vers les sommets, avec une hausse de 16,7% sur un an au 4e trimestre 2020. Et ce problème s’accentue pour les ménages les moins aisés de la population.

L’essentiel, 29/04/2021

Berlin’s rent cap, though defeated in court, shows how to cool overheated markets

The housing question is one of the central issues of our time, and events last week in Berlin underscored what’s at stake. In a much-anticipated ruling, Germany’s constitutional court in Karlsruhe ruled that Berlin’s Mietendeckel or rent cap was unconstitutional, and therefore null and void. The product of years of concerted organising by housing movements and leftwing parties in the city, the rent cap is wildly popular with Berlin’s tenants, who make up three-quarters of the city’s households. But it was hated by landlords, real-estate investors and members of Germany’s conservative political parties. The lawsuit against the cap was filed by 284 parliamentary members of the centre-right Christian Democratic Union (CDU) and Christian Social Union (CSU), and the neoliberal Free Democrats (FDP).

David Madden, Alexander Vasudevan, The Guardian, 23/04/2021

PRIX DE L’IMMOBILIER AU LUXEMBOURG : UNE BOMBE SOCIALE SUR LE POINT D’EXPLOSER

Le rêve d’un pays de propriétaires tourne au cauchemar. Les chiffres publiés le 8 avril par le Statec et l’Observatoire de l’Habitat sont sans appel : en 2020, les prix de l’immobilier ont grimpé de 14,5% au Luxembourg. Des biens recherchés, comme les appartements neufs de 50 m2, atteignent désormais 9 999 euros du mètre carré ! Cette hausse record suit celles, également sans précédent, de 2019 (+10,1%), 2018 (+7,1%), 2017 (+5,6) et 2016 (+6%). 

Fabien Grasser, Femmes Magazine, 15/04/2021

Wohnkosten lassen Armutsrisiko weiter steigen

Zwölf Prozent der Beschäftigten kratzen trotz ihres Gehalts an der Armutsgrenze. Alleinerzieher sind besonders stark betroffen.

„Wir stellen fest, dass die Tendenz der zunehmenden sozialen Ungleichheiten durch die Covid-Pandemie nicht abgeschwächt wurde, sondern alles darauf hinweist, dass sie sich verstärkt hat.“ Damit begann der Vize-Präsident der Arbeitnehmerkammer CSL Jean-Claude Reding am Mittwoch die Präsentation des elften Sozialpanoramas. Er vertrat CSL-Präsidentin Nora Back. 

Annette Welsch, 21.04.2021, wort.lu